Grand torse, la terre. 1990. Cuivre. 1,90 m.



Songeuse. 
Bronze. 0,28 m.

 

Faim et soif de justice. 1964.
Bois. 1,70 m.


Vierge à l'enfant, assise. 1957. Laiton clouté sur 
âme en bois (détail). 1,45 m.

Le bois...
la pierre...
le bronze...
Jean Cattant taille, martèle, repousse
et soude

 

.Femme se coiffant. 
1985. Bronze. 0,32 m

 

 

 

Le phénix. 1975. 
Cuivre. 1,10 x 1,10 m.


Job 99. 1999. Cuivre. 1 m.

 

Le sculpteur, par son écriture personnelle, donne sa vision du monde dans la matière.

Par quelques grands plans dans le métal, j'ai voulu matérialiser des idées, des émotions, des fantasmes.

C'est une sorte de synthèse de la forme humaine avec son contenu d'émotion et de vie pour aboutir à une présence, à des personnages "habités".

JEAN CATTANT

 

 

 

L'adolescente. 
Bronze. 0,50 m
.

 



Les trois voyageurs Mystérieux.
1965. Grand Prix de Sculpture de la Ville de Paris 

 

 



Le couple.
1996.
Cuivre. 1,50 m.

 

 

Les oeuvres de Jean Cattant se caractérisent par un traitement très personnel de la figure humaine à laquelle il reste fidèle tout en la shématisant à quelques lignes essentielles -, stylisation qui lui permet d'atteindre l'émotion par des moyens très simples.

Cécile Goldschneider
Membre de l'Institut, Conservateur en chef des Musées Nationaux.



Jean Cattant est né à Paris le 1er septembre 1918. 
Après ses études de philosophie interrompues par sa mobilisation pour la Seconde Guerre Mondiale, il entreprend la sculpture seul en suivant parallèlement des cours de la Grande Chaumière où enseignait alors Zadkine. 

Après avoir été praticien d'un sculpteur de 1942 à 1946, il commence une carrière personnelle en collaborant avec Yves-Marie Froidevaux, architecte en chef des Monuments Historiques, chargé de la reconstruction. La revue "l'Art Sacré" publie ses travaux d'atelier.

De 1946 à 1952, il pratique la taille directe bois et pierre.

De 1952 à 1963, technique du laiton clouté sur âme en bois.

Après
1963, le travail du cuivre par martelage et soudure lui fournit un moyen d'expression nouveau et personnel qu'il poursuivra. 

Jean Cattant participe depuis 1945 régulièrement aux expositions de groupe et aux grands salons. II réalise des ouvrages importants tel le Monument du Débarquement, à Saint-Laurent-sur-Mer (1959) ainsi que de
nombreuses sculptures dans le cadre du 1 % scolaire. 

En 1959, l'artiste est nommé Chevalier des Arts et Lettres par André Malraux et en 1974 il sera nommé Chevalier de l'Ordre National du Mérite. 

En 1965, Jean Lattant reçoit le grand Prix de Sculpture de la Ville de Paris pour un groupe de trois personnages, les "Trois Voyageurs Mystérieux", oeuvre aussitôt acquise par la ville. 

II est invité en 1966 au Musée Rodin, à la 3e Exposition Internationale de Sculpture Contemporaine où son oeuvre figure au côté de celle de Zadkine.

En 1971, il réalise pour la Préfecture de l'Essonne "L'Au-Delà", une grande sculpture de cuivre installée au Conseil Général. II participe à l'exposition " 100 petits bronzes" à Athènes et Paris. 

En 1986, Jean Cattant travaille à un Lyautey, commande de l'état pour le Grand Louvre, tandis que l'Oedipe est présente à l'exposition de sculpture contemporaine du Château Royal de Collioure. Peu après, l'oeuvre sera achetée par Maurice Faure au nom de la Ville de Cahors.


EXPOSITIONS PERSONNELLES


- DELFT avec ZADKINE, LIPCHITZ et UBAC
- Galerie Montparnasse
- Galerie d'Art ORLY
- ANTENNE 2 - ST-GERMAIN L'AUXERROIS
- Centre Culturel PALAISEAU
- CAHORS, inauguration des l'Agences Crédit
Agricole de Cahors Larroumet et Figeac


EXPOSITIONS COLLECTIVES


- Salon d'Automne (Sociétaire) 
- Jeune Sculpture
- Art sacré
- Comparaisons 
- Formes Humaines 
- Sculptures Contemporaines (Musée Rodin)
- Art Contemporain (SALZBOURG)
- Petits Bronzes (ATHÈNES et PARIS)
- KEMPEN et UNNA (R.F.A.)


MUSÉE ET ACHATS DIVERS


- Achat grand Prix de la Ville de PARIS
- Achat Fonds National d'Art Contemporain PARIS - Prix Formes Humaines (Biennale Internationale)
- Commande d'État (Grand Louvre)
- Monument Officiel du Débarquement OMAHA BEACH (granit)

Villes de BAYONNE, BISCHEIM, ESQUELBECQY, VILLEBON, ÉVRY, PALAISEAU, GUERNESEY, STRASBOURG, CAHORS.


 




L'ATELIER
DE JEAN CATTANT
À COURNOU

 

Amoureux de la terre lotoise depuis plus de 30 ans, l'artiste est installé à Cournou, près de St-Vincent-Rives-d'Olt.
C'est en ces lieux qu'il a créé, depuis 1966, quelques-unes de ses oeuvres les plus importantes, dont Le Grand Torse de La Terre, L'Homme Debout, La Lutte de l'Ange & Jacob, Le Couple, Naissance de Vénus, etc..
 
 

 

 

Haut de la page


Quercy.net