Surplombant la vallée du Lot à Cajarc, le site de Mémerlin -Prajoux constitue un ensemble de phosphatières remarquable. L'examen des photographies aériennes et de la carte topographique à 1/25 000 montre clairement que les sites de Prajoux et Mémerlin appartenaient à un seul ensemble karstique décapité et tronçonné par l'érosion.
Les mesures de la fracturation (1), effectuées à l'intérieur des sites de Mémerlin - le Prajoux, confirment que la morphologie du karst est conditionnée par la fracturation : les directions les plus fréquentes (NS et EW) orientent la direction des conduits.
Le lambeau de remplissage très grossier (galets et graviers de quartz) observé en place sur le site de Mémerlin et dans les déblais du site de Prajoux montre un épisode d'activité karstique à régime hydraulique torrentiel. Ces matériaux grossiers proviennent de l'érosion du Massif Central (20 km à l'Est). Dans le voisinage, dans les bassins de Maurs et d'Asprières une activité tectonique est attestée dès le Lutétien (Muratet et al., 1985 (2)).
L'interprétation faite, de la découverte du « Lion de Cajarc » sur le site de Prajoux, comme indice d'une reprise quaternaire de l'activité karstique du karst des phosphorites, doit être rejeté. En effet, ce fossile à du être entraîné par des ruissellements dans un entonnoir d'absorption localisée entre la paroi jurassique et le remplissage tertiaire et certainement provoqué par l'activité sous-jacent du karst quaternaire, sans aucun rapport avec celui des phosphorites.



Évolution d'un tronçon de la galerie de Memerlin-Prajoux

 

(1) Astruc Jean, Guy et al - Floor-age constraining of a tectonic paroxysm of the Pyrenean orogen. Late Middle Eocene mammal age of a faulted karstic filling of the Quercy phosphorites, south-western France. Geodinamica Acta 13 (2000) 271-280.
(2) Muratet B., Crochet J.-Y., Hartenberger J.-L., Sigé B.,Sudre J. et Vianey-Liaud M.- Nouveaux gisements à mammifères de l'Éocène supérieur et leur apport à la chronologie des épisodes sédimentaires et tectoniques à la bordure sud-ouest du Massif central - Géologie de la France, n° 3, 1995, p. 271-286, 7 fig., 2 tabl., 4 pl. Photo.


© Jean, Guy Astruc et Quercy Net, 2003



L'ancienne exploitation de phosphate de Mémerlin actuellement envahie par une végétation luxuriante

 

 


  

 

 

 

Haut de la page


Quercy.net