Montal

Montal
© Catherine Didon et les Editions Patrimoines et Médias
En 1503, Jeanne, fille de Robert de Balsac, reçoit ce château en héritage de son père. Elle décide, vers 1523, de le restaurer, de l'agrandir et de l'embellir. Le château portera à partir de ce moment le nom de son mari : Montal, dont elle était veuve depuis 1510.